Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où Suis-Je ? Où Vais-Je ?

  • CorineTitgoutte
  • J'arrive pas à choisir entre éducateur, musicien, écrivain ou dessinateur. Du coup, je vous laisse choisir ici !
  • J'arrive pas à choisir entre éducateur, musicien, écrivain ou dessinateur. Du coup, je vous laisse choisir ici !

A voir aussi

Rendez donc visite à La Carne, mon alter ego énervé. Blog satirique, hygiénique et apériodique.

 

Pour les oreilles :


  • Doude Baolescu : morceaux piochés dans l'ensemble de mon parcours musical.
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 20:04

Je sais, ce genre de fadaises existe partout sur le net, ce qu'on appelle les perles enfantines. La vérité sort de la bouche des enfants, en général, c'est pas le proverbe auquel j'adhère. Sur ce blog, et sur La Carne aussi d'ailleurs, ce qui sort de la bouche des enfants est moins racontable pendant les repas de famille.
Si je sacrifie donc au cybermarronier puérilo-machin, c'est d'une part parce que les mots d'enfant que j'y cite sont authentiquement de ma propre fille, ce dont tout le monde se fout mais quand même, et d'autre part parce qu'ils sont de véritables et d'irrésistiblement drôles pieds de nez à la mort.
J'inaugure donc avec la perle dont je fus l'auditeur au repas de ce soir.


*
*    *


Ma fille, la bouche pleine et les yeux froncés, se tourne vers sa mère et lui demande : "Dis, est-ce que tu vas vivre pour l'éternité maman ?"
La bouche pleine aussi, un peu interloquée par la brutalité de la question, ma douce et tendre moitié (Lili, pour ceux qui ne le sauraient pas) lui répond que "oui, je vivrai pour l'éternité dans ton coeur, ma chérie", comme quoi elle n'est pas que spécialiste en M.A.O. (Méchanceté - Aggressivité - Opportunisme).
Apparemment satisfaite de la réponse, la nabotte reprend la mastication laborieuse de sa saucisse aux épinards.
Puis se tourne vers moi : "Et toi papa, est-ce que tu vas mourir dans longtemps ?".
"J'espère", lui dis-je avec beaucoup de conviction. Et pour ne pas être en reste de ma compagne, j'ajoute : "et moi aussi, même quand je serai mort, je continuerai à vivre dans ton coeur", ce qui témoigne, outre d'une absence totale de sens de l'à-propos, d'une tendance à la mesquinerie tout-à-fait écoeurante.
"Ah oui, dit alors ma fille, tu vas devenir très vieux avant de mourir ; et maman aussi, elle va devenir très vieille avant de mourir".
"Oui chérie, dis-je, l'espérant prophétesse, c'est exactement ça".
Et de cet air à la fois sérieux et plein d'amour de ces enfants qui offrent des cadeaux, elle conclut :
"Alors quand vous serez très vieux, je vous offrirai un caniche".

*
*    *

Ca nous apprendra à lui laisser écouter Didier Super...

Partager cet article

Repost 0
Published by CorineTitgoutte - dans En direct de mon nombril
commenter cet article

commentaires

Mrs D 25/09/2009 14:11


Un caniche... mince, vous lui en faites déjà voir tant que ça?


CorineTitgoutte 25/09/2009 18:41


Pas voir, entendre...


henriette mauvaise foi 25/09/2009 08:06


Didier Super... évidement que c'est le mieux pour l'education musicale... et sociale !


CorineTitgoutte 25/09/2009 08:09


Ah ben c'est toujours mieux que d'écouter du Henri Death Metal


henriette mauvaise foi 25/09/2009 05:53


Elle me plait cette gosse...pleine de  bon sens !


CorineTitgoutte 25/09/2009 07:41


Oui, et avec un goût musical déjà très sûr...


poupoune 25/09/2009 00:54


ça, si vous lui aviez pas refusé son poney, elle aurait sûrement moins envie de vous faire mourir de honte avec un caniche teigneux.


CorineTitgoutte 25/09/2009 07:45


Mais... elle a un poney !


Jerome a.k.a. Seltzer 24/09/2009 23:50


"Merci ma chérie... Avant de songer à nous en offrir un, finis celui que t'as dans l'assiette..."

Toujours les remettre à leur place.


CorineTitgoutte 25/09/2009 07:48


Comment tu as deviné qu'on mangeait du caniche hier soir ?