Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où Suis-Je ? Où Vais-Je ?

  • CorineTitgoutte
  • J'arrive pas à choisir entre éducateur, musicien, écrivain ou dessinateur. Du coup, je vous laisse choisir ici !
  • J'arrive pas à choisir entre éducateur, musicien, écrivain ou dessinateur. Du coup, je vous laisse choisir ici !

A voir aussi

Rendez donc visite à La Carne, mon alter ego énervé. Blog satirique, hygiénique et apériodique.

 

Pour les oreilles :


  • Doude Baolescu : morceaux piochés dans l'ensemble de mon parcours musical.
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 17:32

PROLOGURE




« Yé vois... yé vois oune guitarde électriqué, rosso, avec oune autocollante déssous qué ça réprésente oune bras d'honnor ; et oune tambour à moitié crévé. Yé vouas aussi votré choute, molto doure et dolorosa. En vérité, yé vous lé dis, signor Présidenté, cé groupo dé rock soubversive séra l'oriyine dé votre déchéanza ! »


Le Président de la République leva les yeux de la boule de cristal pour les planter dans ceux de la voyante. Il y lut un certain effarement, sous la couche de fard signée Leroy-Merlin, et ceci le convainquit. Il allait encore devoir puiser dans les fonds secrets de l'Elysée. Comme l'encens commençait à lui chatouiller les trous de nez, il se leva, salua poliment son hôtesse du chapeau, et sortit.









CHAPITRE POMMIER

Dans lequel on te résume les chapitres précédents







Or donc, mon valeureux Marquis et moi-même nous remettions doucement de nos précédentes aventures1. Elles nous avaient éprouvés, ces aventures, à tel point que seul le ronron neurasthénique d'un cours universitaire pouvait calmer nos nerfs et nous procurer un sommeil réparateur. Jamais nous n'avions été aussi assidus à la fac.


Pour tous nos infidèles lecteurs qui n'auraient pas eu le bonheur de lire notre précédent chef-d'oeuvre, je rappelle que nous sommes désormais deux agents secrets au service d'un service secret tellement secret qu'on ne sait même pas quelle nation le chapeaute. Nous y avons été introduits grâce au sauvetage héroïque et in extremis (pléonasme) d'Euphoria, superbe espionne qui avait été kidpa... enlevée par d'impitoyables trafiquants de cornée2.

Désormais, nous étions espions sous couverture. Ca ne nous changeait guère car nous nous faisions passer pour d'honnêtes étudiants de la glorieuse Fac de Lettres de Dijon, toujours en première année (par souci de crédibilité de cette fausse identité).

Et étudiants sous couverture, nous l'avions toujours été.

 


1Lire absolument « Ire et Colyre », en vente dans toutes les bonnes charcuteries.

2Voir 1.

Partager cet article

Repost 0

commentaires